Portrait de Broc’

Portrait de broc Jordi Vautrelle

Comment ?! Un homme s’est incrusté dans l’allée des Dames ? L’allé D du Hangar ? (Bientôt les Traboules… Restez connectés pour en savoir plus … )

Jordi c’est l’homme à la boutique aux curiosités … A 27 ans, ce jeune homme a baigné depuis tout petit dans l’univers de la brocante. Même si ses parents lui ont tout fait découvrir dès son plus jeune âge, il n’a pas commencé l’aventure Broc tout de suite.

L’école, il ne s’y plaisait pas : « je n’ai jamais été fait pour le système scolaire : à 18 ans, j’ai commencé à travailler ; j’ai fait plusieurs tentatives : cariste, animateur, croque-mort … (oui, oui, pendant 3 ans) et puis un jour, ma mère m’a dit « mais pourquoi tu te lances pas en tant que brocanteur ? »

Jordi prend son envol et commence par vendre et acheter de petits objets : « j’ai rapidement voulu évoluer et me différencier ; j’ai tenté l’industriel mais trop commun ; j’ai voulu continuer avec l’érotisme mais malgré une forte demande, les objets étaient compliqués à trouver ! »

Il a connu les Puces en venant chiner puis « Solange le Douget m’a proposé de tenir leur stand le temps de son tour du monde et j’ai accepté ! Puis un stand s’est libéré dans le Hangar, j’ai tenté ma chance ».  Chez Jordi, vous pourrez retrouver ce que l’on appelle des curiosités : de l’ours empaillé au crâne d’oiseau, des insectes épinglés aux flacons de pharmacie … « Je voulais sortir du lot, du classique. Je pense être un personnage un peu insolite et je voulais faire un stand à mon image ; faire de ce lieu un espace où les visiteurs en prennent plein la vue ! »

La semaine, entre deux combats médiévaux dans la confrérie des loups (Jordi fait du Behourd avec deux sélections en équipe de France s’il vous plaît) il vous chine plein de nouveautés ; lui, il travaille au coup de cœur : « je fais beaucoup de recherches en amont, sur internet ou grâce à mon réseau pour réussir à trouver des pièces incroyables, originales ou atypiques » Accompagné de Damien, ils font de cet espace, un endroit unique, comme les Puces ! Damien, son associé, est à la base restaurateur et s’occupe de la préservation des collections d’histoires naturelles. Il détourne les objets de collections que chine Jordi pour les transformer en objet de décoration.

Les deux compères se plaisent beaucoup dans cet univers : « Les Puces, c’est un lieu de vie, une belle place d’échanges, de rencontres. Pour être souvent en vadrouille, ici la marchandise est belle, on peut vraiment bien travailler. »

Pour les plus « curieux », venez découvrir leurs « curiosités » stand allée D dans le Hangar, future Traboules …