Les puces d'hier

Depuis la fin du Moyen-Âge, Lyon fut une des plus importantes villes de foires d’Europe, ce qui a fait la richesse de la ville.
Ces foires subsistent encore aujourd’hui sous diverses formes, depuis la grande Foire annuelle de Lyon à Eurexpo, jusqu’aux divers marchés aux légumes et aux vêtements.
Ce marché, particulièrement actif, est bien loin de n’être fréquenté que par les Lyonnais : à faible distance de l’Allemagne, de la Suisse ou de l’Italie, il constitue une sorte
de plaque tournante internationale assurant le rayonnement de notre ville dans un domaine inattendu.
L’histoire d’amour des puces avec Villeurbanne dure depuis un siècle. Place Rivière, Feyssine ou encore les anciens docks de Vaise, autant de lieux qui accueillirent tour à tour les Puces de Lyon…
Bâties dans un nouveau quartier, non loin du canal de Jonage, le marché s’installe définitivement sur ce site.
Grâce à la ténacité de Denise David et Jean-Pierre Gaboriaux, les Puces du Canal sont inaugurées le 24 septembre 1995.
Aujourd’hui, les deux antiquaires coproprétaires de la société d’exploitation ont passé la main en cédant les puces à Stephan Blanchet.